tumblr_nqgb41aymk1utbwweo1_1280 1 / 12
tumblr_nqgazaN3U31utbwweo1_1280 2 / 12
tumblr_nndjj9FIic1utbwweo1_1280 3 / 12
tumblr_nndipdJboU1utbwweo1_1280 4 / 12
tumblr_nn74z5ZeKe1utbwweo1_1280 5 / 12
03 6 / 12
2252_Elioth_Wind-it_11 7 / 12
2252_Elioth_Wind-it_1 8 / 12
2252_Elioth_Wind-it_3 9 / 12
2252_Elioth_Wind-it_2 10 / 12
2252_Elioth_Wind-it_5 11 / 12
2252_Elioth_Wind-it_4 12 / 12

tumblr_nqgb41aymk1utbwweo1_1280

Wind-it

Wind-it, l’exemple d’une invention portée par Elioth depuis 2007 et qui est en train de prendre vie.  Et s’il fallait 70 000 heures pour passer du concept au concret ?  Pour les inventions, Elioth a appris la patience. Voilà un bref résumé de l’histoire et de l’actualité récente du projet Wind-it !

En 2007, le concept Wind-it proposait de superposer un réseau d’éoliennes au réseau de transport et de distribution de l’électricité, soit en venant greffer un « plug-éolien » avec les architectes d’Encore Heureux.  A l’époque, l’idée est la suivante : superposer un réseau d’éoliennes au réseau existant de transport et de distribution de l’électricité, soit en venant greffer un « plug-éolien » aux pylônes électriques existants, soit en implantant de nouveaux pylônes électriques qui intègrent une unité de production éolienne. Les pylônes électriques deviendraient producteurs d’une énergie renouvelable directement raccordée au réseau. Selon les estimations, l’équipement d’un tiers des pylônes sur le territoire français permettrait de générer l’équivalent de deux tranches nucléaires soit environ 15 térawatt-heure ou 15 milliards de kWh.

En 2009, le projet reçoit à New-York le prix Next Generation décerné par Metropolis pour ses pylônes électriques incorporant des éoliennes à axe vertical. En 2010, nous allons au Bouthan pour creuser plus avant cette hypothèse… Le marché de Wind-it se trouvera notamment dans la croissance des réseaux électriques des pays émergents. L’architecture prometteuse et la simplicité technique de cette proposition laisse également entrevoir des applications encore plus larges : adaptation off-shore, mâts de télécommunication,…

Il faut beaucoup de temps pour convaincre, évacuer les fausses pistes et trouver les bons partenaires pour développer l’idée. Wind-it, c’est d’abord la réunion des savoir-faire d’Elioth : géométrie, structure et énergies renouvelables. Comprendre les enjeux qui permettent de redessiner et solutionner de nouvelles perspectives économiquement rentables pour les éoliennes à axe vertical.

Depuis 2013, le développement de cette architecture prometteuse d’aérogénérateur se concentre sur les réseaux télécom. En 2014, une start-up dédiée a été créée pour accélérer le développement du produit. Elle développe et propose une nouvelle tour pour les télécommunications permettant des économies d’énergie importantes tout en préfigurant de nouvelles solutions d’électrification rurale 100% renouvelable.

Il s’agit d’intégrer une ou plusieurs éoliennes à axe vertical à l’intérieur d’un pylône métallique de grande hauteur, avec un design spécifiquement conçu pour les accueillir. Une convergence concrète des réseaux de  communication et d’énergies renouvelables.

L’innovation, couplant éoliennes et  mini-installation solaire, permet de réduire dans des proportions considérables, voire d’éviter, le recours à la solution traditionnelle coûteuse de groupes électrogènes alimentés au fuel. La tour Wind-it peut par ailleurs être dimensionnée de sorte à produire des excédents d’énergie et contribuer ainsi à l’électrification locale en proposant un mix robuste d’approvisionnement par les énergies renouvelables.

En 2014, le projet prend son envol et la start-up Wind-it SAS est alors créée. Wind-it est représentée par quatre sociétés partenaires : Egis Projects, Elioth, Ergos Energy Partners (conseil, spécialisés dans le secteur de l’énergie et l’accompagnement de projets d’énergies renouvelables) et DFI / WLM (ingénierie, spécialisés dans les pylônes et les structures portantes pour les relais de téléphonie mobile). Cette association vise à mettre en commun les compétences et ressources respectives dans le but de développer et de mettre sur le marché cette technologie innovante.

En 2014, une maquette en soufflerie à échelle réduite d’un étage de la tour est réalisée et des études techniques de développement du prototype à échelle 1:1 permettent de dégager un objectif de rendement de la solution.

Début 2015, un prototype grandeur nature de 50 mètres de haut est livré et mis en service pour essais et optimisation. La tour, développée conjointement courant 2014 par DFI et Elioth intègre trois éoliennes à axe vertical dans une structure métallique spécifique.

Wind-it est un projet de R&D qui fait l’objet de nombreuses innovations et de plusieurs brevets qui rendent cette tour clairement innovante vis-à-vis de l’état de l’art des tours classiques, de la production éolienne comme des solutions de gestion des ressources renouvelables locales (soleil, vent et micro-stockage). Ces innovations portent à la fois sur l’architecture technique et structurelle de la tour, sur l’architecture des éoliennes elles-mêmes ou la régulation de leur production d’énergie.

En savoir plus sur l’actualité récente de Wind-it ici !

 

  • Type: _lab
  • État: Développement en cours
  • Année: 2015
  • Équipe: Elioth_lab + Encore Heureux (jusqu'en 2012) puis Wind-it SAS
  • Prestation: Design et conception globale (brevet)