xxxx_Elioth_Artkas_Passerelle-typo_3.jpg 1 / 4
xxxx_Elioth_Artkas_Passerelle-typo_4.jpg 2 / 4
xxxx_Elioth_Passerelle typo_2 3 / 4
xxxx_Elioth_Artkas_Passerelle-typo_5.jpg 4 / 4

xxxx_Elioth_Artkas_Passerelle-typo_3.jpg

Typographie & Architecture

…………………………………………………………………………………………………………………………………

Les mots peuvent-ils porter plus que leur sens ?

Que se passe-t-il lorsque l’écriture sort de l’échelle habituelle du livre ou de l’écran, si la lettre vient jouxter le corps, si le mot apparaît comme architecture dans le paysage ? Au croisement de l’art, de la scénographie, du graphisme et de l’architecture, l’appétit de lecture peut s’incarner dans l’environnement.

Les applications sont variées et ludiques. On peut imaginer de l’éphémère et du durable, du mou et du solide, du fragile et du brutal, du statique et du mouvementé…

Quelle langue parle la résistance des matériaux ? Quels sont les alphabets et les typographies préférés de la structure ? Quels mots, quelle phrase énonce, déclame une passerelle « qui porte bien ? » Quelle est la composition lettrée qui résiste le mieux et assure une rigidité suffisante ?

…………………………………………………………………………………………………………………………………

Une Passerelle Oulipienne

Pour évoquer le contreventement d’une poutre, on parle souvent de géométrie en «X», en «K» ou en «V». On symbolise ainsi la géométrie des chemins privilégiés des efforts.

La passerelle « oulipienne » veut continuer ce début de langage, comme un hommage au groupe et à l’œuvre de l’Ouvroir de Littérature Potentielle, l’OuLiPo.

…………………………………………………………………………………………………………………………………

Pour en savoir plus :

-   Téléchargez la plaquette ici, ou

-   Rendez-vous sur le site web du projet

  • Type: _lab
  • État: Etudes
  • Année: 2012
  • Ville: Panama
  • Équipe: Elioth + Artkas