description

En 2013, Elioth livre les deux premières tranches de la galerie Artem à Nancy. Une rue couverte par des vitrages colorés, portés par un origami d’acier. En concevant la structure métallique et les détails de l’enveloppe, Elioth a œuvré à parfaire la passivité thermique de cet espace tampon urbain, une serre tempérée de nouvelle génération. Créer un « printemps permanent à Nancy », sans recours à des artifices techniques. Depuis cette date, Elioth analyse les résultats des puits canadiens qu’il a conçus. Ces échangeurs air-sol assurent de façon gratuite et écologique le traitement climatique de la rue couverte.

ARTEM est l’acronyme d’art, technologie et management, les trois disciplines qui seront enseignées sur ce nouveau Campus de Nancy. Situé en plein cœur de ville, il accueillera plus de 3500 étudiants avec pour vocation « préparer les artistes, les ingénieurs et les managers de demain à travailler ensemble ».

Elioth est intervenu dans ses trois domaines de compétences en assurant l’ingénierie complète de la galerie, grande rue couverte réunissant le programme Artem. Elioth a assuré ainsi la conception et le suivi de réalisation de la galerie (structure et enveloppe) ainsi que l’expertise environnementale de l’ensemble du campus au côté de l’agence Nicolas Michelin et associés.

La galerie Artem est une grande structure d’acier pliée d’une très grande finesse. Dans la ville de Jean Prouvé, Elioth a porté un soin tout particulier à l’exécution des détails comme dans la recherche d’une grande légèreté de la structure. L’ossature primaire (de plus de 300 mètres) a été mutualisée avec la structure de verrière et de façade pour souligner le parti architectural.

L’ossature de cette rue couverte est simple par son fonctionnement structurel mais complexe par sa fabrication en profils reconstitués soudés (PRS) et par la quantité et la qualité des assemblages soudés sur chantier. La mise au point des nœuds a réclamé des allers retours répétés avec les architectes. Elioth a pu notamment mettre à profit ces outils CAO paramétriques pour résoudre des dispositions géométriques compliquées d’interface entre structure et enveloppe.

Aussi, la galerie Artem combine des techniques environnementales contemporaines et innovantes :

  • Le contrôle de l’ambiance hygrothermique intérieure qui marie ventilation naturelle en été et effet de tampon thermique de l’enveloppe en hiver par récupération des apports solaires et par soin particulier dans l’étanchéité de l’enveloppe.
  • Les puits canadiens (5 modules enterrés sous la galerie), permettant de traiter à la fois l’air de la galerie mais également une partie des bâtiments adossés à cette dernière. L’utilisation de cette énergie géothermique permet d’apporter du confort dans la galerie et d’économiser de l’énergie dans les bâtiments. Les puits canadiens d’Artem constitueront un vrai précédent dans l’emploi à l’échelle urbaine de ce type d’échangeur air-sol.

images

données

  • Ville : Nancy
  • Client : Solorem + CUGN
  • Superficie : 7 hectares
  • Budget : Espaces publics : 20 M€ Bâtiments : 58 M€.
  • Équipe : Agence Nicolas Michelin, Elioth, Egis Bâtiment Grand Est et Claire Alliod
  • Prestation : Conception et suivi réalisation de galerie (métal et verre), conception et suivi réalisation des puits canadien, démarche HQE globale

localisation

ARTEM, Rue Sergent Blandan, Nancy, France