description

Depuis 2012, la verrière de la bibliothèque universitaire de Rennes protège et accueille ses nouveaux lecteurs. La rénovation de l’ancienne bibliothèque universitaire de Rennes a donné l’occasion à Elioth de montrer l’ensemble de ses expertises. Dans le cadre du projet signé par l’architecte Bruno Gaudin, les sujets liés à la fois à l’ingénierie structurelle, des façades et de l’environnement sont mis en jeu. Le défi de la modernisation d’un bâtiment existant pour le rendre plus performant mais tout en conservant son « genius loci » nous a finalement menés à concevoir la couverture d’une cour par une voûte vitrée. Telle une membrane transparente soufflée, la toiture vitrée devient le symbole d’une relation osmotique avec la ville.

La géométrie de la couverture cherche à faire dialoguer parti architectural, efficacité structurelle et énergétique. Ainsi sa forme est issue d’un processus de recherche d’efficacité structurelle. Sa typologie, rapport entre les pleins et les vides fait l’objet d’une recherche d’équilibre entre les problématiques thermiques, visuelles et acoustiques.

Un travail sur la géométrie, la finesse structurelle, l’innovation des produits verriers a permis de développer une spatialité unique assurant un confort de lecture parfait. Elioth a assuré la totalité du développement de cette couverture, s’insérant de façon isostatique dans l’existant. La définition de la surface géométrique a fait l’objet de développement mathématique dédié avec un tour de force : l’ensemble des losanges verriers sont plans tandis que la surface globale de la verrière est gauche !

Pour franchir l’espace entre les quatre côtés de la cour (21x28m), Elioth a conçu un grid shell homogène, dont la forme est celle d’un coussin à double courbure. Les éléments structuraux dans la couverture sont dirigés selon les diagonales et forment des mailles rhomboïdales. La forme de cette couverture est recherchée parmi les surfaces de translation, de manière à pouvoir calepiner la surface avec des vitrages quadrangulaires plans.

De plus, la couverture du patio fait intervenir des aspects bioclimatiques. La compacité du bâtiment augmente par la pose d’un « couvercle », et par conséquence la consommation en énergie se réduit. En intégrant des brise-soleils, combinés à des doubles vitrages sérigraphiés, la peau répond aux exigences de confort hivernal et estival. Le confort acoustique est obtenu dans le volume grâce à l’alternance, dans la couverture, de panneaux opaques avec les modules vitrés.

Le design de la peau et le filtrage de la lumière, ne servent pas seulement au contrôle de l’éclairage naturel mais marquent aussi l’allure de l’espace, présentant un contraste entre clair et foncé, structure réelle et ombres portées.

images

données

  • Ville : Rennes
  • Client : Rectorat de l’Académie de Rennes
  • Superficie : 600 m²
  • Budget : ~10 M€
  • Équipe : Atelier Bruno Gaudin, Benoît Gautier, Egis Centre Ouest, Elioth, Yves Hernot
  • Prestation : Conception climatique, enveloppe, structure complexe

localisation

48.117713 -1.669793